News Business....7J/7
Twitter
Facebook
Mobile
Newsletter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Santé, tumeur au cerveau : Les signes d'un mal de tête inquiétant

Rédigé le 1 Février 2018 à 08:13 | Lu 49 fois

Un spécialiste américain révèle dans une interview pour le Washington Post, comment identifier un mal de tête qui pourrait révéler un anévrisme ou une tumeur au cerveau.



Fatigue, syndrome prémenstruel, grippe ... Un mal de tête peut survenir pour n'importe quelle raison et le plus souvent il ne cache rien de grave. Mais parfois, un mal de tête peut révéler une maladie plus grave. C'est pourquoi, dans une entrevue pour le Washington Post du 27 janvier 2018, le Dr Michael Munger, président de l'Académie américaine des médecins de famille, explique quand consulter à cause d'un mal de tête.

Attention si la douleur persiste plus de trois semaines

Selon lui, ne pas alarmer la population pour rien, malgré tout dans de très rares cas, un mal de tête peut cacher un anévrisme ou même une tumeur au cerveau. Le détail important serait la durée: «Les personnes ayant mal à la tête plus de deux fois par semaine sur une période de trois semaines devraient consulter un médecin pour faire un bilan et déterminer l'origine du mal», explique le spécialiste.

D'autres facteurs, tels que la gravité de la douleur peuvent également être considérés comme un signe d'avertissement. «En général, les douleurs sont intenses, elles apparaissent le matin en position couchée, la pression du corps est encore plus élevée. Elles sont souvent suivies de nausées et de vomissements», explique le Dr Julien Geffrelot, oncologue.

Dans d'autres cas si la tumeur est localisée dans les lobes occipitaux, elle peut provoquer une vision floue, des troubles de la parole, «le patient peut avoir des difficultés à parler, à trouver son chemin mais surtout à comprendre». Si elle est dans l'un des lobes pariétaux ou même troubles de la personnalité Si vous remarquez l'un de ses signes ou des douleurs persistantes sur deux semaines mieux parler à votre médecin.

(avec medisite)

Notez
Rédigé le 1 Février 2018 à 08:13 | Lu 49 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Septembre 2018 - 01:25 Éponge : pourquoi vous devez la bannir ?

Amour & Couple | Cuisine | Bon à Savoir | Innovation | Royaume Uni | Conseils | Infos Plus | News Showbiz | Débat / Réflexion | Placement | Voyages | Science Tech | Mobile | Management | Bien être | Automobile | Bourse | Investissement | Buzz sur le net | Succès Story | Télécom | Femme Actuelle | France | Trucs Astuces | Finance | Transport | Europe | La Femme | Tourisme | News People | Outil Gestion | Outil Création | Info Utile | Annonces | Interview | Allemagne | Le Qatar | La Chine | Economie Africaine | Réseaux sociaux | Economie - Européenne | Hommes Leaders | Sexualité | Insolite | Sans Tabou | Relax | Shopping / E-Book | Nutrition | Etats Unis | Monaco | Santé | Canada | Italie | Formation | Alerte Prévention | Immobilier | Vos Droits | Banques | Portrait | News International