News Business....7J/7
Twitter
Facebook
Mobile
Newsletter

Présentation du produit : Paint Racer

BVNews.fr - 20/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 113 fois |

Les tests d'ovulation en pratique, un moyen de multiplier vos chances d'avoir un enfant !

BVNews.fr - 27/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 122 fois |

Redushaper : Un t-shirt amincissant pour une silhouette affinée

BVNews.fr - 26/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 122 fois |

Ceinture D'électrostimulation Abdo Express + 2 Gels - Produit Original M6

BVNews.fr - 18/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 115 fois |

ACTIBRUSH – Brosse à récurer sans fil et rechargeable avec Rallonge

BVNews.fr - 17/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 102 fois |
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Royaume Uni, le Brexit dans le brouillard

Rédigé le 30 Janvier 2018 à 08:47 | Lu 38 fois

Alors que la Commission européenne tient sa première réunion de l'année sur le Brexit le lundi 29 janvier à Bruxelles, l'incertitude la plus totale pèse encore sur les futures relations entre l'UE et Londres.



L'heure tourne et Londres et Bruxelles doivent maintenant se mettre d'accord sur une période de transition post-Brexit, avant que les discussions puissent commencer au printemps sur leurs futures relations commerciales.

Theresa May, dont le gouvernement est affaibli par les remaniements, peut dire que son pays se dirige vers la sortie de l'Union, tout n'est pas si clair. Des voix discrètes sont entendues au sein de l'exécutif. Mais le chef du gouvernement britannique ne peut pas prendre le risque politique de se retirer. Pendant ce temps, les idées du côté adverse sont renforcées. Le monde des affaires intensifie la pression pour plaider en faveur de la sortie la plus douce possible de l'UE.

A Bruxelles, où nous avons bien compris le malaise, nous tendons un pôle. Donald Tusk, le président du Conseil européen, a glissé la semaine dernière que, en cas de regret, Londres pourrait encore changer d'avis sur le Brexit. Une idée qui fait lentement son chemin dans les rangs des parlementaires, renforçant les opposants au Brexit.


Mais l'idée est également infusée dans l'opinion. Selon un récent sondage, 46% des Britanniques interrogés pensent que la décision de quitter l'Union européenne est «mauvaise», contre 42% pour trouver «bon». Faire l'équation politique est de plus en plus complexe pour Theresa May.

(avec RFI)

Notez
Rédigé le 30 Janvier 2018 à 08:47 | Lu 38 fois



Royaume Uni - Economie | Royaume Uni - Politique | Royaume Uni - Société