News Business....7J/7
Twitter
Facebook
Mobile
Newsletter

Présentation du produit : Paint Racer

BVNews.fr - 20/04/2018 - 0 Commentaire| Lu 122 fois |

Les tests d'ovulation en pratique, un moyen de multiplier vos chances d'avoir un enfant !

BVNews.fr - 27/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 130 fois |

Redushaper : Un t-shirt amincissant pour une silhouette affinée

BVNews.fr - 26/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 131 fois |

Ceinture D'électrostimulation Abdo Express + 2 Gels - Produit Original M6

BVNews.fr - 18/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 123 fois |

ACTIBRUSH – Brosse à récurer sans fil et rechargeable avec Rallonge

BVNews.fr - 17/01/2018 - 0 Commentaire| Lu 110 fois |
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France : Hausse de 1,2% des tarifs réglementés du gaz en octobre

Rédigé le 30 Septembre 2017 à 07:24 | Lu 57 fois



Les tarifs réglementés du gaz naturel, encore appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 1,2% au 1er octobre, indique la Commission de régulation de l'Énergie (CRE).

Les tarifs réglementés augmenteront de 0,4% pour les consommateurs qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2% pour ceux qui l'utilisent pour se chauffer et de 0,7% pour ceux qui en font un double usage chauffage et cuisson, détaille la CRE dans un communiqué.
Il s'agit de la première augmentation des tarifs réglementés depuis le mois de mars et elle s'explique par la hausse du prix du gaz sur les marchés de gros.

Des tarifs révisés mensuellement 

Les tarifs réglementés du gaz sont révisés mensuellement, selon une formule qui n'inclut pas encore les diverses taxes mais prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.).
Les tarifs réglementés sont en sursis depuis que le Conseil d'État, saisi par des fournisseurs concurrents d'Engie, a jugé en juillet que leur maintien était contraire au droit européen. 

BFMTV

Notez
Rédigé le 30 Septembre 2017 à 07:24 | Lu 57 fois



Bon à Savoir | Conseils | Royaume Uni | Infos Plus | News Showbiz | Débat / Réflexion | Placement | Buzz sur le net | France | Transport | La Femme | News People | Outil Gestion | Outil Création | Info Utile | Annonces | Interview | Allemagne | Le Qatar | La Chine | Economie Africaine | Réseaux sociaux | Economie - Européenne | Hommes Leaders | Sexualité | Insolite | Sans Tabou | Relax | Shopping / E-Book | Nutrition | Etats Unis | Monaco | Santé | Canada | Italie | Formation | Alerte Prévention | Immobilier | Vos Droits | Banques | Portrait | News International