News Business....7J/7
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Banques en ligne : leurs avantages et leurs inconvénients

Rédigé le 8 Août 2018 à 07:50 | Lu 69 fois

Gratuité de la carte bancaire, des virements, voire des incidents de paiement : basculer vers la banque en ligne peut diviser la note annuelle par dix.



Changer de banque en un clin d’œil, c’était la promesse du mandat de mobilité Macron, mis en place en février 2017. A l’établissement d’accueil, désormais, de s’occuper des fastidieuses démarches de transfert des virements et prélèvements automatiques relatifs à votre compte, dans un délai maximal de 22 jours. La plate-forme d’échange d’informations créée à cet effet aurait déjà, selon la Fédération bancaire française, traité 1 million de demandes. De quoi accélérer le mouvement vers les banques en ligne, aux offres tarifaires imbattables, et qui pesaient déjà 10% du marché en 2016.

Combien est-il possible d’économiser ?

Diviser sa note par presque 10, voilà ce que permet le passage à une banque en ligne pour le second profil de notre tableau (ci-dessous), caractérisé par de fréquents incidents de paiement. Le coût annuel d’un tel compte ne sera en effet, selon le comparateur Panorabanques, que de 22 euros dans trois des sept enseignes comparées : Fortuneo, ING Direct et Boursorama Banque. Il faut dire que ce client ayant l’habitude d’être dans le rouge n’y paiera pas son autorisation de découvert personnalisée.

Pas plus que des commissions d’intervention, là où les banques traditionnelles les facturent au plafond légal de 8 euros. Quant à notre premier profil, c’est jusqu’à 200 euros par an qu’il économisera ! Un gain d’autant plus important qu’il multipliera les voyages à l’étranger : en plus d’une carte gratuite, il bénéficie en effet de tarifs préférentiels pour les opérations hors zone euro, facturées par les banques en ligne entre 1,94 et 2% du montant dépensé. Quand les établissements traditionnels prélèvent des frais proportionnels comme fixes. A l’image de BNP Paribas (respectivement 2,90% et 3 euros par retrait ) ou de la Société générale (2,70% et 3 euros).

Que se passe-t-il au bout d’un an ?

Comme n’importe quel établissement, les banques en ligne sont libres de modifier leurs tarifs quand bon leur semble, à condition de vous en informer deux mois avant. Rien ne les empêcherait, donc, d’appliquer des hausses, même peu après votre arrivée ! Force est de constater que, jusqu’ici, la concurrence les a plutôt poussées à tenir bon sur la gratuité de la plupart de leurs services, et à abaisser le coût des quelques- uns encore payants.

"La hausse des tarifs n’est pas à l’ordre du jour", confirme Guillaume Clavel, président de Panorabanques. Cela sera sans doute un peu moins vrai sur le long terme, même si ces banques complètent leur gamme de produits avec du crédit immobilier ou de l’épargne, sur lesquels elles prélèvent des frais. "La clientèle fragile risque d’être facturée", prédit ainsi Stéphane Lormeau, fondateur du comparateur Banques-en-ligne.fr. 

Quels outils internet pour vous aider ?

Pour trouver l’établissement adapté à votre profil, privilégiez les comparateurs comme Panorabanques, Meilleurebanque.com ou Banques-en-ligne.fr, qui ont l’avantage de compiler les tarifs de l’ensemble des banques actives en France, y compris ceux, préférentiels, souvent réservés aux moins de 25 ans. A l’issue d’un rapide questionnaire en ligne, vous saurez quelles économies annuelles attendre. Et pourrez, ce qui ne gâche rien, décrocher les primes d’accueil offertes par ces banques en ligne, variant de 80 à 130 euros…

Ces comparateurs indiqueront aussi si vous correspondez aux critères que nombre de ces établissements imposent pour pouvoir accéder à leurs services. Ainsi, s’il ne faut afficher que 1.000 euros de revenu net mensuel chez Hello bank! (ou y détenir 5.000 euros d’épargne en compte) et 1.200 euros du côté de Fortuneo, BforBank, plus élitiste, exige, elle, 1.600 euros de revenu.

Quels sont les pièges des contrats ?

L’intérêt des banques en ligne est bien sûr de vous convaincre de les utiliser comme compte principal. Si elles n’imposent pas de domiciliation des revenus, elles ont plutôt décidé de facturer l’absence de mouvements. Chez Fortuneo, sans opération dans le mois, ce sont de 3 à 5 euros qui vous seront facturés, suivant le type de carte. Chez Orange Bank, au-dessous de trois opérations mensuelles, ce sont 5 euros qui seront prélevés.

Quant à BforBank, elle facture 15 euros par trimestre à ses clients n’ayant pas réalisé au moins trois paiements sur cette même période avec leur carte Visa Premier… Variante chez ING Direct, qui impose un critère autrement plus contraignant, puisque, sauf à placer 5.000 euros d’épargne chez elle, c’est au minimum 1.200 euros qu’il faut virer chaque mois sur son compte pour ne rien payer. Prévoir 5 euros par mois sinon. Bref, à ce rythme, la gratuité revient vite cher !

135 euros économisés par an


Justine Bonnet a divisé sa facture annuelle par 10 en passant à la banque en ligne.

Près de 150 euros par an, voilà ce que la Caisse d’épargne Bretagne Pays de Loire a longtemps facturé à Justine Bonnet (photo), ex-Nantaise de 27 ans devenue parisienne. En plus de frais de tenue de compte, celle-ci devait régler tous les deux ou trois mois des agios et frais d’incidents liés à ses découverts.

Passée chez Fortuneo en avril 2017, Justine Bonnet a réduit la note à 15 euros par an. Sans perdre en qualité de service . "Les conseillers téléphoniques sont beaucoup plus disponibles que mon ancienne chargée de compte", assure-t-elle. Et, par prudence, elle se passe désormais de découvert autorisé !

(avec capital.fr)


Notez
Rédigé le 8 Août 2018 à 07:50 | Lu 69 fois



Carrières | Amour & Couple | Bon à Savoir | Cuisine | Sport International | Royaume Uni | Innovation | Conseils | Infos Plus | News Showbiz | Débat / Réflexion | Placement | Article Sponsorisé | Nos Services | Voyages | Science Tech | Mobile | Management | Bien être | Automobile | Bourse | Investissement | Buzz sur le net | Succès Story | Télécom | Femme Actuelle | France | Trucs Astuces | Finance | Transport | Europe | La Femme | Tourisme | News People | Outil Gestion | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Interview | Allemagne | Le Qatar | La Chine | Economie Africaine | Réseaux sociaux | Economie - Européenne | Hommes Leaders | Sexualité | Insolite | Internet | Sport International | Shopping / E-Book | Nutrition | Etats Unis | Monaco | Santé | Canada | Italie | Formation | Alerte Prévention | Immobilier | Vos Droits | Banques | Portrait | News International


Twitter
Facebook
Mobile
Rss
YouTube


Inscription à la newsletter



Shopping / E-Book

Appareil anti ronflement Clip Air, l'espoir pour ceux qui souffrent de ronflements !

FitMotivaction Ceinture de Sudation Abdominale en Néoprène

Minceur Ceinture Vibrante,Brûler les Graisses,Perte Poids Massage

Climatiseur Portable - Ventilateur USB Multifonction

5 Astuces pour gagner de l'argent avec les paris sportifs !

Présentation du produit : AbdoForte